FANDOM


Présentateur03

Making-ofEdit

Les habitudes évoluent avec le temps et on crée rarement une oeuvre de la même façon qu'à nos débuts. C'est pourquoi mon making-of évolue d'année en année.

2008 Edit

Lo hardware Edit

  • PC datant d'environ 2001, si ma mémoire est toujours bonne. Deux disques durs (38 et 9 Go)
  • Micro-casque "MSN fashion", suite à un heureux hasard qui je m'en irai vous expliquer.

Lo software Edit

  • Kristal Audio Engine[1] de Kreatives : pour la prise de son et le montage/mixage, c'est un logiciel gratuit
  • Audacity[2] : pour les effets sonores, le pitching, etc.

Lo début della fin Edit

Ayant beaucoup appris depuis Nathaniel Monde (heureusement pour moi que je suis évolutif, comme les autres humains), j'envisageais depuis un certain temps de faire une saga sur la mafia. Aussi je guettais frénétiquement les topics du Neto[3] pour être sûr d'être le premier à avoir l'idée ! Par contre, j'attendais de finir les enquêtes de Nathaniel Monde. Eh oui, j'avais déjà une fin programmée pour cette saga avant l'évènement qui déclencha le tout. Je me suis séparé d'avec ma copine (qui jouait Lili Delacroix dans Nathaniel Monde) ce qui a été à la fois avantageux et inconvénient. Avantageux, surtout, parce que ça me donnait une respiration et que j'ai vraiment profité de faire une pause avec Nathaniel Monde pour lancer les Impunissables. A l'époque je me disais que c'était assez déglingué de ma part de faire deux sagas, que je n'aurais jamais le temps. J'ignore quelle en est la raison, mais contrairement à Nathaniel Monde, le sujet m'a tout de suite inspiré, j'ai écrit pratiquement les 4 premiers épisodes d'une traite ! Et content d'avoir une longueur d'avance, j'ai réalisé la bande-annonce et un site web rapide. Voilà le début des Impunissables.

La scrittura Edit

Je ne sais pas si j'ai découvert le secret de l'humour dans un temple aztèque alors que j'étais en pleine crise de somnambulisme, toujours est-il que ce que j'ai fait des Impunissables me plais beaucoup plus que Nathaniel Monde. Alors voilà, d'abord, une subtile différence : je note mes vannes. Quand j'ai des idées de jeu de mots, de réparties et autres qui me viennent en tête, je les note, comme je noterais une idée de chanson. Ensuite, partant de là, j'imagine comment replacer cette vanne dans le contexte, ce qui m'oblige à développer tout un scénar juste pour arriver à placer cette vanne. Je suppose que je bosse un peu à l'envers de beaucoup de personnes ! Ensuite, je relis, je peaufine le scénario et je rajoute des vannes qui ne me seraient pas venues pendant l'écriture. Et j'en rajoute un maximum, je ne fais plus dans la dentelle. Je pars du principe que si c'est drôle pour moi, c'est suffisant. Même si j'estime avoir un humour pourri, c'est pas grave, il est peut-être pas si pourri que ça en contexte. Et je ne prends pas d'avis extérieur avant d'avoir terminé un épisode (et souvent, j'en termine d'ailleurs plusieurs). Parfois, il m'arrive d'avoir des idées de scénario pas drôle du tout, alors je l'écris quand même et je demande un peu d'aide par ci par là, ou alors c'est à la relecture que je découvre d'autres gags à ajouter. Comme pour Nathaniel Monde, je passe du temps sur le scénario. Je vérifie les éventuelles incohérences et autres erreurs de ce type. Et une fois que tout ceci est fait (c'est une étape plus rapide à faire qu'à expliquer) je passe à la prise de son.

Lo participants Edit

Avec Nathaniel Monde j'ai pris de l'assurance avec le traitement des voix multiples, aussi ai-je définitivement plongé dans l'imitation à outrance. Je fais donc toutes les voix qui sont dans cette saga à ceci près qu'il y a la nuance suivante : en effet, j'apprécie de faire participer de temps en temps un ou deux créateurs externes dont j'aime bien les créations. Aussi ont déjà participé Tcheink, Latnel, TeruHi et Enalf. Et j'en envisage d'autres encore. Notez que je garde l'identité de mes "guests" secrète jusqu'à la sortie de l'épisode, alors inutile de me demander.

Lo cracboum Edit

Je suis passé des bruitages soufflés aux pop (corn) de Sound Fishing[4] (qui figure toujours dans mes sites de derniers recours) à ceux de Universal Soundbank[5] qui ma foi, recèle souvent des trésors cachés. J'ai toujours les liens que JBX m'avait donné à l'époque et, sur Netophonix, j'en ai trouvé d'autres.

La musica Edit

Avec Nathaniel Monde, la musique a dépendu de l'endroit où il était (à Londres, pas de musique). Avec les Impunissables, je m'amuse comme un fou. A l'écriture du sketche, déjà, je choisi les musiques qui seront présentes dans le sketche, et j'essaie de toujours en mettre au moins une. J'emploie toujours des musiques libres (sauf clin d'oeil et autres gags). Je me sers de divers sites communautaires d'artistes qui diffusent librement leur musique et souvent notamment l'excellent blog Au bout du fil[6]. A chaque news annonçant la sortie d'un épisode, un espace en bas de page est dédié aux Crédits musique dans lesquels je donne les titres des musiques et leurs auteurs ainsi qu'un lien vers leur site (si site il y a).

Lo sonore Edit

Il y a eu deux composantes dans la génèse des Impunissables. D'abord le fait qu'il fallait que ça parle de la mafia, ça c'est clair. La seconde composante était... la IIIème Légion[7]. Je ne les remercierai jamais assez de leur excellente saga grâce à laquelle est né le personnage de Muginino.

En écoutant la IIIème, je me disais que la voix de Cretinus était sympa, que c'est dommage que je n'ai pas de voix similaire dans mon répertoire et qu'il faudrait que j'en fasse un personnage principal. Alors j'ai tenté d'imiter Cretinus. C'est plutôt bien passé. Résultat : Marc Mougin. J'ai trouvé à la fois mon personnage principal et mon intrigue. Ensuite, j'ai pris Raptorius, parce qu'un personnage aussi charismatique et drôle ne pouvait pas me laisser indifférent. Cela a donné Pedro Pizza (ça faisait longtemps que je voulais appeler un italien "Pizza"). Au début Pedro devait être sympa, mais faut croire que c'est un pur et dur méchant. On verra ce que le scénario fera de lui.

Ensuite, Allonzo est une imitation ratée de Sextus Delordus, mais je l'ai gardée, justement pour mettre un terme à mon inspiration de la IIIème Légion. D'ailleurs, contrairement à Sextus, mon Allonzo est bel et bien de l'autre bord. Par la suite, j'ai créé une séductrice du nom de Nicole qui est très difficile à jouer pour moi car la voix de Nicole est en fait ma limite de cassure entre ma voix de poitrine et ma voix de tête (pour les connaisseurs). Sa meilleure amie Jennifer est une voix de tête très officielle avec un accent italien. A l'inverse, Delfina est une voix de tête (pitchée à mort, en plus) sans accent, pour la différencier de son père, le Padrino. Mon Padrino est juste un vieux avec un accent italien. J'ai longtemps conçu les voix de vieux exclusivement comme des voix enfumées, un peu rauques (mais j'ai changé d'avis en entendant des vieux très crédibles de certaines sagas). Du côté de la flicaille, Amilton est l'imitation assumée de François Pérusse[8] et son Colombo du Peuple (bien que mon Amilton commence à se démarquer de cette inspiration de marque) et Youssef Smalinovski est une grosse voix de russe (la même utilisée lors de ma participation à Mission Impossible : version soviétique[9]). Je me suis attaché a disséminer plein d'accents étrangers un peu partout dans la saga, parce que l'imitation des accents, j'adore ! Et je peux vous dire que ça va pas s'améliorer par la suite.

Lo montage Edit

Le montage, parlons-en. Etant feignant par nature j'ai découvert que l'addition Kristal Audio Engine + Micro casque donnait d'excellentes prises de son lorsqu'on réglait correctement les paramètres de sa carte son. Aussi, j'arrive, sans appliquer aucun traitement, à avoir des prises de son pratiquement sans souffle, sans pops et sans bruits parasites (sinon vous entendriez les ronflettes de mon ordinateur). J'ai bien dit pratiquement, car il y toujours des exceptions, mais aisèment correctibles. Bon cela implique que je ne peux pas me permettre d'hurler pour de vrai dans le micro, mais ça c'est une question de jeu d'acteur que je travaille en ce moment. Alors le montage proprement dit. D'abord je traite les prises de son avec Audacity (pitching, suppression de ce qui reste de bruit si nécessaire, panning, echo, etc.). Je ne monte pas dans Audacity, parce que visuellement, ça ne me convient pas. Dans Kristal, j'ai légèrement changé ma méthode de travail, le nombre de pistes ayant augmenté avec le nombre de personnages. La musique et l'ambiance sonore sont tout en haut, sur la même piste. Ensuite vient la première voix, ensuite une piste de bruitages, ensuite une autre voix, ensuite une autre piste bruitage, et ceci jusqu'à avoir en tout quatre pistes bruitage (deux monos, deux stéréos). Une fois la quatrième piste bruitage paramétrée, je rajoute ce qui reste des voix (généralement des personnages figurants). Ensuite, c'est comme tout le monde. Lecture, découpe, déplacement, lecture, etc. A la fin du montage/mixage je réécoute, corrige et fignole ce qu'il faut dans la mesure du possible. J'évite un maximum d'avoir à retraiter les pistes dans Audacity, ça me fait perdre un temps dingue. Au final, export du mix en .wav (Kristal n'exporte pas en .mp3, ce qui me fait des archives) et conversion dans Audacity (avec la dernière version de Lame MP3[10], sinon c'est moche).

La misa en ligne Edit

Je fais une petite partie de ce tuto sur la mise en ligne, parce qu'au niveau des Impunissables, elle prend pratiquement autant de temps que la réalisation du sketche (j'exagère sans doute un brin). Généralement, je fais les choses un peu dans l'ordre que je veux, mais en gros ça donne ça.

  • First : Upload du sketche sur le site des Impunissables. Ca au moins, c'est fait. Généralement, après cette étape, je suis soumis à une inexplicable flemme de continuer, donc le fichier reste sur l'hébergeur avant que je prenne le temps de faire la suite, c'est-à-dire...
  • Second : Modifier la page MP3 du site afin qu'apparaisse le nouvel épisode à la suite et par la même occasion modifier la timeline et créer la fiche de l'épisode qui sera copiée-collée sur le forum des Impunissables.
  • Third : News sur le site des Impunissables et sur le forum. On annonce la sortie du sketche en grandes pompes, avec fanfare et champagne et on copie sur le forum, dans un nouveau topic, la fiche de l'épisode avec lien de téléchargement direct. Maintenant, ceux qui viendront encore se plaindre que le clic droit est désactivé sur le site n'auront qu'à s'inscrire sur le forum (j'admets que le lecteur flash bugue parfois).
  • Fourth : On annonce sur la sagasphère à l'aide de sites suivants : MacP3[11], l'Antre du Mp3[12] et bien sûr Netophonix.
  • Fifth : On modifie les petits détails tels que ma signature sur plusieurs forum, on poste un petit message dans la shoutbox pour si jamais...
  • Sixth : On part se coucher vers 4 heures de mat' en fin de semaine.

Voilà, c'était le making-of des Impunissables, à vous les studios.

2010 Edit

Lo hardware/software Edit

Deux facettes pour le matos : la prise de son et le reste. Commençons par la prise de son :

  • PC Windows
  • Shure SM58[13]
  • Mixette Behringer Eurorack MX 802A[14]
  • Cubase[15]

Et maintenant, pour le montage, le mix, le traitement du son, etc.

  • Macbook pro 13", Léopard
  • Audacity
  • GarageBand[16]

La scrittura Edit

Ah, comme mon écriture a bien évolué, et dans le bon sens !

Je prends toujours des notes. Grâce à CeltX[17], toutes mes idées sont enregistrées ce qui n'est pas superflu, vu la manière dont je pense.

Lorsqu'une idée me vient en tête, elle vient sous forme d'arrêt sur image. J'imagine la photo d'une situation dans laquelle se trouve mes personnages et tout l'enjeu pour moi est de savoir comment ils passeront de la situation actuellement écrite à celle que j'imagine. Ca implique l'apparition de nouveaux objets-clefs, de nouveaux lieux, voir même de nouveaux personnages. Et le tout est archivé dans mon fichier CeltX. On pourrait reconstruire l'histoire rien qu'avec la description des accessoires du catalogue master !

Quelques petits changements ont fait évolué mon histoire. Vous ne vous en rendez pas compte, pour l'instant, parce que vous n'avez pas lu la suite, mais mon écriture est bien moins axée humour. Je dirais que la saga tend à devenir semi-sérieuse. C'est bon signe, je trouve. Je n'avais jamais imaginé écrire quelque chose de sérieux. Ici, je suis tellement attaché à écrire un bon scénario, que l'humour passe en second plan. Au final, l'écriture est ma partie préférée (^_^) !

Je ne prends toujours pas d'avis avant d'avoir fini d'écrire un épisode. Le moment où je prends un avis, c'est à la réalisation, mais nous y reviendrons. Finalement, je relis régulièrement TOUTE la saison, et pas seulement les derniers épisodes écrits.

Je n'écris pas en permanence, je fonctionne par période. Parfois, je n'écris pas une ligne et je n'ouvre même pas un fichier pendant des mois, et d'autre fois, je suis frénétique comme un gamin et productif comme une abeille ouvrière. Voilà désormais comment j'écris. J'ai acquis ainsi un rythme qui me permet de toujours garder une saison d'avance sur la production en cours.

Lo participants Edit

Je fais toujours toutes les voix, et même des voix que vous ne connaissez pas encore. Mais, je tiens à garder comme une marque de fabrique le fait de faire participer les autres créateurs de saga mp3. Je suis toujours très fier que des gens comme TeruHi, Latnel, Javeldose ou Enalf aient accepté de participer. Je le serai encore plus si j'arrive à avoir quelques voix, par exemple, celles de Blast, Celebo, ou même -soyons fous- JBX (*_*) !

Lo cracboum Edit

Aaah, les bruitages. Je suis devenu exigeant de ce côté. Si le bruitage ne ressemble pas à ce que j'entends, je prends pas. Dis comme ça, c'est logique, mais quand on passe des heures à chercher des sons, on est souvent tenté de prendre un bruitage un peu moins bon, par commodité. En ce qui me concerne, dès que cette envie me prends, je prends une pause, je fais autre chose. Puis je reviens à l'attaque.

J'ai aussi une sombre envie de commencer à faire moi-même mes bruitages. J'en fais, parfois. Des bruits de clefs par ci, des frottements par là, c'est rigolo. Peut-être que cet aspect va évoluer. En attendant, je modifie des plus en plus les sons préexistants que j'utilise déjà. Ah, et j'ai failli oublié : GarageBand est une mine d'or en ce qui concerne les bruitages communs, les sons abstraits et même les jingles.

La musica Edit

Au départ, en réécoutant mes sketches, je trouvais que j'utilisais mal la musique. Mais avec du recul, je me rends compte, finalement que c'est pas si mal. Je m'arrange pour ponctuer les dialogues et les moments importants en les faisant coïncider avec une montée d'intensité similaire dans la musique. N'attendez pas que je détaille, il y a des limites à ce que je peux expliquer. Là, c'est vraiment du feeling. Par contre, pour le choix des musiques, c'est dépendant de l'ambiance. Petite info en primeur : les Impunissables évoluent de la saga d'humour vers la saga d'action en grande partie grâce aux musiques. J'envisage, au moins pour un sketche, de faire moi-même la musique, mais pour l'instant, ce n'est qu'un projet...

Lo vocal Edit

Vous connaissez déjà l'origine des personnages des Impunissables, vous savez déjà que j'invite d'autres créateurs à ajouter des voix. Je vais vous expliquer ce qui se passe pour moi quand je dois trouver une nouvelle voix pour un nouveau personnage. Le premier pas que je fais, le plus simple c'est d'aller se servir chez la concurrence ! C'est aussi la raison pour laquelle il faut continuer à découvrir de nouvelles sagas, parce que qui dit nouvelle saga dit nouvelle voix. Et puis, j'adore faire des références aux sagas que j'apprécient ! Je rêve d'ajouter l'un des prêtres de JBX à mon tableau de chasse, mais allez mettre un prêtre dans un saga mafieuse (>_<) !

Une autre solution, c'est de jouer entre l'imitation et les accents. Un vieux avec un accent italien (le Padrino) ne sera pas le même qu'un vieux avec un accent allemand, par exemple. Avec seulement cinq possibilités d'imitations différentes, et un bon répertoire d'accents (en ce qui me concerne, je parodie pas mal les accents italien, russe, africain, allemand, français, un peu moins bien les accents marseillais et nippons -je confonds chinois et japonais-), on peut déjà faire une sacrée somme de persos différents. Le jeu d'acteur pur et dur est aussi un paramètre important. En variant chaque paramètre rien qu'un petit peu, et à chaque changement, j'obtiens une nouvelle voix. Attendez-vous à voir surgir des voix inédites :-p !

Lo montage Edit

Un équilibre aussi précaire que l'addition Krystal/Micro-casque ne pouvait pas durer, et je m'y attendais un peu. Donc mon passage de PC à Mac a mis un terme définitif à mon petit bricolage. Alors, comment je traite mes sketches maintenant. Et bien je fonctionne toujours dans le même ordre : prises de sons - traitement - montage/mix. Le traitement se fait sur Audacity, j'ai pas trouvé mieux pour le pitching et pourquoi se priver d'un soft disponible sur mac et PC ? Avec le montage/mix, j'ai découvert GarageBand et une fois qu'on a trouvé toutes les commandes, ça cartonne ! Le nombre de pistes est illimité (contrairement à Krystal), on ajoute les pistes par cliqué-déplacé, ça se découpe et se déplace facilement (par contre éviter le trackpad, c'est contraignant; moi j'ai une souris sans fil) et on peut à tout moment modifier une piste en profondeur. En outre, les effets sont sympa et variées, on peut ajouter l'égaliseur et le comble du bonheur : les automatisations sont disponibles !

Ca signifie que je peux décider quand, comment et de quelle façon appliquer n'importe quel effet à n'importe quelle piste. Faire passer un son de droite à gauche avec le panning, gérer les fade out/fade in, changer progressivement l'égalisation, ou même créer un effet d'éloignement grâce à l'augmentation progressive de la réverbe... je sens que j'en ai perdu quelques uns, là ! A la fin, comme toujours une petite réécoute et... ah, je devais vous parler du moment ou je demandais un avis extérieur, ben c'est là !

Malgré tout, je ne suis toujours pas du genre méticuleux dans la technique, donc je demande à quelqu'un qui l'est. En général, et quand il a le temps, il s'agit de Javeldose. Il est suffisamment perfectionniste pour faire partie intégrante de la chaîne de production. C'est un excellent thermomètre de qualité pour moi et je le remercie pour ça ! GarageBand -et la suite iLife de manière générale- exporte non seulement directement en mp3, mais diffuse aussi directement. Sur un podcast éventuel, ou ailleurs, via les réseaux sociaux les plus utilisés. Je m'en sers pour les vidéos de mon site perso (http://www.josiebermusique.net). Du producteur au consommateur, sans intermédiaire. Très pratique. Ca nous amène à...

La misa en ligne Edit

Malheureusement, c'est pas beaucoup plus court qu'avant de mettre un épisode en ligne... Rectifiction, c'est quand même un brin plus court qu'avant grâce à PodOmatic[18]. Avant de voir les étapes, petites indications sur mon hébergement.

Mon activité de sagamateur n'a vraiment pas eu de chance avec les hébergements. J'ai été piraté deux fois, et la troisième, mon hébergeur a fait faillite en emportant avec lui les droits d'exploitation de mon nom de domaine. Dégoûté ! Donc maintenant, je passe par PodOmatic et diffuse désormais les épisodes via Podcast et sur le forum. C'est plus simple et gratuit. Du coup, la procédure de mise en ligne a un peu changé :

  • First : Upload du sketche sur le podcast : http://lesimpunissables.podomatic.com. Non seulement le fichier, mais aussi toutes les infos que je mettais dans les fiches des épisodes sur le site sont maintenant diffusées à ce moment-là, y compris les guests et les musiques utilisées. Je poste néanmoins la fiche avec le lien de download direct. Je peux programmer la diffusion le jour et l'heure que je veux ! Je poste aussi le lien sur SagastreamP3[19].
  • Second : Mise à jour du player "A l'affiche" intégré sur le forum.
  • Third : News sur le forum. Là ça change pas, c'est carnaval ! Annonce un peu partout dans la sagasphère, autant que possible (actuellement, outre le forum des Impun, c'est sur Neto et OdioArt[20])
  • Fourth : On modifie les petits détails tels que ma signature sur plusieurs forum, on poste un petit message dans la Chatbox pour si jamais...
  • Sixth : On part se coucher vers 3h30 heures de mat' en fin de semaine. Un peu plus court

Making-of mis à jour. Il est 1h30 du mat.

2012 Edit

Lo hardware/software Edit

A l'époque où j'ai écrit le making-of précédent, je pouvais encore profiter lâchement du matériel de mon école de musique. J'ai été diplômé depuis, donc les choses ont un peu changé. Par contre, il y a toujours les deux parties du traitement, à savoir :

La prise de son Edit

  • Interface audio USB Yamaha Audiogram 6[21]
  • Micro cardioïde statique MusicMega CM40[22]
  • Un écran acoustique
  • Un anti-pop
  • GarageBand

Le montage/mixage/fromage Edit

  • Audacity (pour le traitement des voix, l'élimination du bruit et le pitching)
  • GarageBand (pour l'égalisation, les réverbes, les compressions, etc.)

Je travaille sur un macbook Pro 13" Léopard (nan, j'ai pas fait la mise à jour, mais j'hésite…). J'ai aussi quelques indispensables utilisés tout au long de la réalisation :

  • Hauts-Parleurs d'ordinateur Logitech, (avec sub pour les basses)
  • Casque Sennheiser[23] dont j'ai oublié le modèle
  • Disque dur WD de 1000Go formaté pour Mac par mes soins, pour les sauvegardes.

Je travaille aussi en partage d'écran avec un téléviseur ACER 3222. C'est un bonus, très pratique pour gérer la fenêtre du script et celle du mixage.

Et tout ça dans ma petite chambre (^_^).

La scrittura Edit

Il est loin le temps où je prenais notes de mes vannes, afin de faire tourner tout un sketche autour d'elles. Aujourd'hui, l'humour s'est mis au service du scénario et non l'inverse. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je présente désormais les Impunissables comme une saga d'action semi-humoristique.

Aujourd'hui, je n'écris plus. La raison à cela est simple. Au moment d'écrire ces lignes, je suis arrivé dans le script à l'épisode 3 saison 4. Et je suis bloqué là depuis tout ce temps. Le fait est que je ne suis pas bloqué au niveau du scénario, mais au niveau des dialogues. Ce qui est paradoxale, puisqu'au tout début de ma carrière de créateur de saga, je n'écrivais jamais de scénario, mais toujours directement les dialogues.

Je pense que même si tout écrire à l'avance est une idée louable, elle peut assécher l'inspiration. C'est pourquoi je ne vais pas nager contre le courant et me contenter de réaliser les épisodes déjà écrit. Ca me fera une pause.

Tel que je me connais, il y a de fortes chances pour que l'inspiration revienne en cours de route

Lo participants Edit

Avant, j'avais l'objectif ambitieux d'inviter au minimum un guest par épisode, mais hélas, que ce soit à cause de script ou de la disponibilité, ce n'est pas toujours possible, donc j'ai revu mes ambitions à la baisse.

Une autre chose a changé par rapport aux guests. J'aime toujours les choisir parmi les sagas que j'apprécie, que ce soit pour la qualité du son, l'humour, ou le jeu d'acteur. Mais contrairement à mes débuts, où je choisissais parmi les sagas que je connaissais déjà, aujourd'hui je choisis des créateurs pas forcément (re)connus dans la sagasphère. Il faut savoir qu'en ce moment il y a pas loin de 700 sagas référencées sur Netophonix. Et certaines sont excellentes et méritent qu'on s'y intéresse.

C'est pourquoi mon travail de recherche de guests se confond désormais avec un travail de découverte (notamment à partir de la saison 2). Dans la mesure de mes possibilités, je compte rédiger un article pour chaque saga dont les créateurs auront participé. J'espère arriver à généraliser cette pratique.

Lo cracboum Edit

Je suis toujours exigeant en bruitage, par contre, j'ai abandonné l'envie de les enregistrer moi-même. D'abord parce que je n'ai pas le temps, et ensuite, parce que je réalise souvent mes épisodes (et mes making-of, en l'occurrence) le soir, chez moi. C'est-à-dire après le couvre-feu dans un immeuble très mal insonorisé, avec des voisins. Ca calme.

En revanche, j'ai une multitude de sources différentes, parmi lesquelles on peut citer mes deux favoris du moment : Soundjay.com[24] et Freesound.org[25]

La musica Edit

…oui, la musica ! Je le sais, sera la clef, de l'amour, de l'amitié ! Commence à se faire tard, faut vite aller dormir (>_<)

Bon, la musique, en général, c'est mon domaine, sauf que d'un point de vue de créateur de saga, c'est pas forcément facile.

Mais c'est cool à faire ! Au début, je sélectionnais les musiques dès l'écriture, mais c'est peine perdue, parce qu'à la réalisation, je changeais toujours d'idée.

Donc je choisis et j'intègre les musiques au moment du mix. Jusqu'à récemment, j'allais les chercher sur le blog Auboutdufil.com qui est un super blog avec un choix exhaustifs de genres, sous licence Creatives Commons[26], le plus souvent. Mais j'en suis venu à bout et j'ai décidé d'étoffer mes sources en ajoutant plusieurs autres sites de musique libre comme Dogmazic.net[27], par exemple.

Il y a parfois des moments inopinés et rigolos inclus dans certaines musiques, qui n'ont pas forcément de rapport avec l'histoire. Par exemple, dans l'épisode 3 de la saison 2, une musique avait comme intro le bruit de quelqu'un glissant une pièce dans un jukebox. Je l'ai laissé tel quel et je l'ai même mis en avant (étant donné qu'il s'agissait d'une musique destinée au Bar Biture, c'était plutôt une heureuse coïncidence) ! Les compositeurs ne manquent pas d'imagination !

Au fait, si vous vous en souvenez, je partais au début de la saga dans un esprit un peu à la Funky Cops avec une dose de délire supplémentaire. Mais on n'arrête pas l'imagination en marche. Les Impunissables ont vite dévié de cette direction. Ils sont devenus autre chose, et leur musique aussi. Et j'ai envie de dire : c'est pas plus mal.

Lo vocal Edit

Je remarque incidemment, en me réécoutant que mon jeu d'acteur s'est amélioré. Enfin, c'est un avis qui n'engage que moi.

Le reste n'a pas vraiment changé. Je commence à manquer de créativité pour ajouter des voix à mon répertoire, mais je connais le remède, c'est toujours le même : écouter de nouvelles choses, découvrir, essayer, rester à l'affût. Et j'admets que j'ai parfois la flemme ! Le travail sur les guests va certainement m'y aider.

Lo montage Edit

Depuis mon passage sur Mac, je vis sur un petit nuage dans le montage ! Grâce à GarageBand, je toute liberté de faire les essais que je veux, comme je veux. Essayer des fonctions inconnues, mélanger les effets, explorer GarageBand.

J'en veux pour exemple l'épisode 1 de la saison 2, dans lequel j'ai mixé une conversation entre Allonzo et Delfina simultanément avec les pensées de Jenny, cachée derrière la porte. Le tout en passant d'un point de vue à l'autre. Et même si ce n'était pas parfait, et même si ça n'a pas été compris de tout le monde, je suis assez fier d'avoir réaliser ça. Il y avait aussi les sonneries du téléphone de Marc dans l'épisode 6 (ou 7, je sais plus) de la saison 1. Il le sortait de sa poche droite pour le mettre à son oreille gauche (ou l'inverse, je sais plus). Ca m'a pris 2 heures environ, juste pour ce petit bout, mais pendant ces deux heures, j'étais l'Indiana Jones du GarageBand (^_^).

Outre ces petits plaisirs d'explorateurs que je m'offre, le montage se passe toujours de la même façon. Une fois toutes les voix enregistrées, les musiques choisies et le répertoires de bruitages à portée de souris, je monte les premières répliques du dialogue, un peu à vue de nez. Simultanément, j'ajoute les bruitages, les effets sonores et les automatisations. Ensuite, j'ajuste et je fignole jusqu'à la fin de la scène. Puis je reviens en arrière pour l'ajout et la synchronisation de la musique. Je fais un peu près la même chose pour toutes les scènes qui suivent, jusqu'à la fin. Et enfin, réécoute totale pour les finitions (ça peut prendre du temps).

Une fois terminé tout ceci, j'exporte l'épisode en haute définition, puis je le synchronise sur l'iPod. J'écoute ça sur différents systèmes (au casque, sur mes hauts parleurs externes, sur les hauts-parleurs internes, dans le son du téléviseur, dans la voiture, sur les hauts-parleurs de l'iPod, etc.). Puis j'essaie de faire écouter aux rares personnes de mon entourage qui ne me prennent pas pour un fou !

Une fois les diverses écoutes de la version HD concluantes, j'exporte en version plus légère et je recommence mes écoutes successives. Si rien ne me choque, alors je diffuse.

C'est marrant. Ecrit comme ça, ça a l'air 'achement plus compliqué que quand je travaille dessus. C'est que du puzzle, en fait. J'ai l'image finale en tête, je cherche les pièces et je les assemble. Et plus ça va, plus je deviens précis et plus mes puzzles ont de pièces.

La misa en ligna Edit

Dernière étape, la diffusion. En gros, c'est pareil que dans le making-of 2010, avec quelques détails près. Refaisons les étapes :

  1. Envoi sur Podomatic.com. Avec les info habituelles (titre, personnages, guets, musiques, pitch, etc.). Puis je choisis en général un délai de diffusion d'une semaine. D'abord pour pouvoir programmer le compte à rebours sur le site, et ensuite, afin d'avoir une marge de sécurité, au cas où j'aurais oublié quelque chose quelque part (faites-moi confiance, ça arrive). Et puis, ça me laisse le temps de créer l'évènementiel.
  2. Mise à jour du compte à rebours, correction des infos de l'épisode, correction du NetoWiki, annonce sur twitter[28], et dans ma signature sur le Netophonix et Odioart
  3. Sortie de l'épisode. Ca s'annonce sur le site, sur le Neto, sur OdioArt, sur twitter et partout où c'est possible d'annoncer. A ce moment-là, il faut aussi le poster sur SagaStream.
  4. Mise à jour sur le site du player du dernier épisode.
  5. Modification des divers posts de la saga, sur le Neto et le NetoWiki[29].
  6. On a finit et on est crevé comme une vieille chambre à air !

Voilà, c'était le making-of 2012. Rendez-vous en 2014, quand j'aurais un studio insonorisé avec table de mix 24 pistes et que j'enregistrerai mes répliques sur un Neumann à 5000 euros (ou pas...)

Ressources Edit

  1. Logiciel gratuit de traitement de son (PC) : http://www.kreatives.org/kristal
  2. Logiciel gratuit de traitement de son (PC, Mac, Linux) : http://audacity.sourceforge.net
  3. Site communautaire autour de la saga mp3 : http://www.netophonix.com
  4. Site de bruitages : http://www.sound-fishing.net/
  5. Sites de bruitages gratuits : http://www.universal-soundbank.com/
  6. Site de musique libre : http://www.auboutdufil.com/
  7. Saga mp3 antico-humoristique : http://www.iiiemelegion.net
  8. Référence incontournable de l'humour audio : http://www.francoisperusse.ca
  9. Saga mp3 d'espionnage : http://www.sailormoonlaversionquebecoise.com/missionCCCPindex.htm
  10. Logiciel d'encodage en MP3 : http://lame.sourceforge.net
  11. Site communautaire sur les ordinateurs Mac et la saga mp3 : http://www.macp3.info
  12. Forum sur la saga mp3 : http://antredump3.lolforum.net
  13. Micro de la marque Shure : http://www.shure.com/
  14. Carte son de la marque Behringer : http://www.behringer.com
  15. Logiciel séquenceur produit par Steinberg. En savoir plus sur les séquenceur : http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9quenceur_musical
  16. Logiciel de création musicale créé par Apple : http://www.apple.com/fr/ilife/garageband/
  17. Logiciel gratuit de création de scénario : http://www.celtx.com
  18. Création de podcast : http://www.podomatic.com
  19. Site de streaming pour saga mp3 : http://www.sagastream-p3.net
  20. Forum sur les sagas mp3 : http://odioart.com
  21. Carte son de la marque Yamaha : http://yamaha.com
  22. Voir ce matériel sur Woodbrass
  23. Voir la marque Senheiser : http://www.sennheiser.fr
  24. Site de bruitages gratuits : http://www.soundjay.com
  25. Site de bruitages gratuits (inscription obligatoire) : http://www.freesound.org
  26. License de libre distribution souvent utilisée par les saga mp3 : http://creativecommons.org
  27. Site de musique sous license libre : http://www.dogmazic.net
  28. Le twitter des Impunissables : http://www.twitter.com/lesimpunissables
  29. Encyclopédie communautaire du Netophonix : http://wiki.netophonix.com

Ad blocker interference detected!


Wikia is a free-to-use site that makes money from advertising. We have a modified experience for viewers using ad blockers

Wikia is not accessible if you’ve made further modifications. Remove the custom ad blocker rule(s) and the page will load as expected.